jeudi 26 mars 2015

Prend une Valda quoi !

English langage below : Take a chill pill


J’en viendrais presque à regretter l’initiative du pape d’organiser un synode sur la famille lorsque je vois des  laïcs et des prêtres tenter de faire pression sur le synode à venir via les medias par le biais de lettres ouvertes, de petites phrases reprises avec délectation par certains ou sujettes à anathème pour d’autres.


J’avais déjà été un peu agacée par la lettre de laïcs français qui semblait, mais je peux me tromper, adjurer les catho de base à s'exprimer dans leurs paroisses dans le cadre du questionnaire préparatoire à la seconde réunion synodale. 
Comme si nous avions besoin de leur exhortation pour osez parler à nos prêtres. Comme si par notre silence coupable, nous allions favoriser la "réaction" (Tiens cela me rappelle quelque chose). 


Et voilà que des prêtres britanniques s’y mettent à leur tour.
Il faut dire que le cardinal Burke est venu prêcher la bonne parole il y a quelques semaines à l‘invitation de Voice of the family (qui comme son nom l’indique est la voix de la famille comme d’autres représentent les baptisés, sans doute tous les baptisés).
C’est amusant cette manie de l’universalité qu’ont certains, les même qui adoptent la lettre ouverte.


Quand je lis la liste des signataires de tous bords, j’ai du mal à croire qu’ils n’ont pas d’autres moyens d’expliquer leur point de vue aux cardinaux qui vont être délégués au prochain synode. Si ces lettres sont destinés aux autres croyants, je pense que ces autres croyants ne sont pas moins équipés qu’eux d’une cervelle et d’une bible et qu’ils sont à même de réfléchir sans qu’On leur explique en ne présentant bien sûr qu’une version du bazar ou qu'on les appelle à se reveiller ce qui suppose qu'ils dorment bien sur.
La déclamation en place publique est l'outil de ceux qui sont si peu surs de leur Vérité qu’ils pensent qu'elle passera mieux en la criant sur les toits.
Quand par là dessus, le cardinal machin se déclare intransigeant (What !), le cardinal truc va jusqu’à brandir la menace à peine voilée du schisme (ReWhat !)…
… nous sommes bien loin de l’esprit fraternel et encore plus de l’Esprit saint.
Bref, vous me fatiguez tous et je ne dois pas être la seule. 
J’oserai presque un « VOS G….. ! » 

Prions, soyons confiants et surtout regardons la croix au lieu de nous en servir comme d’une massue.



I almost would come to regret the pope‘s initiative to hold a synod about the family when I see how some laymen  and priests are trying to pressure the synod coming via the media through open letters, quotations well chosen by some people or subject to anathema to others.


I had been a little annoyed by the French letter that seemed to, but I could be wrong, implore basic catholics to express themselves in their parishes about the preparatory questionnaire to the second synod meeting.
As if we needed their admonition to dare speak to our priests. As if by our guilty silence, we would encourage the "reaction" (Oh that reminds me something).


And now, some British priests put their two cents in.
It must be said that Cardinal Burke came to preach the gospel there a few weeks ago at the invitation of Voice of the family (which as its name suggests is the voice of the family as the others represent the baptized probably they hope all the baptized).
It is fun this mania of universality that affects those who are also adopting the open letter.


 Take a chill pill !
When I read the list of signatories from all sides, I have difficulties to believe that they have no other ways to explain their views to the cardinals who will be delegated to the next synod. If these letters are destined to other believers, I think these other believers have like them a brain and a Bible and are able to think without Tom, Dick and Harry explanations showing only a version of the “bazaar” or calling a wake up which means they are asleep.
Declamation in the public square is the tool of those so little sure of their truth that they believe it is better to shout from the rooftops.
When, furthermore, this cardinal declares that he is uncompromising (I beg your pardon ), that one brandish thinly veiled threat of schism (Sorry ?)...
... We are far from the fraternal spirit and more of the Holy Spirit.
In short, all of you weary me and I must not be the only one.
I should dare a  "Sh.. ..! »

Pray, be confident and above all look the cross instead of using it as a club.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire