samedi 27 décembre 2014

Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage…

Trois faits divers en quelques jours et la panique gagne attisée par l‘ambiance délétère qui règne ces derniers temps en France.
Sans attendre d’en savoir plus, nombreux sont ceux qui crient au loup islamique. Ils tiennent enfin des faits qui justifient leurs thèses.  A croire qu’ils se réjouissent presque de ces événements dramatiques.

Quelques jours passent et :
Le jeune djihadiste qui aurait attaqué le commissariat de Joué les Tour ne serait finalement qu’un jeune interpellé  et amené au commissariat pour l’interroger sur une affaire d’agression d’un policier qui s’est produite quelques jours plus tôt et qui a réagit violemment certes. Il est converti à l’islam, affiche un drapeau de Daech sur sa page facebook et hop c’est parti, c’est un djihadiste qui attaque la police.
Et: https://www.youtube.com/watch?v=rNikwV3LdBY#t=30

Un autre djihadiste fauche des passants lors d’un marché de Noel. Finalement c’est un homme sous l’emprise de l’alcool sans lien avec l’islam. http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/attaques-en-serie-un-desequilibre-n-est-pas-un-terroriste_1635207.html


Le mal est fait, la haine est distillée encore un peu plus.

Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage…


Mais qui à la rage finalement ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire