mardi 3 juin 2014

London calling


Voilà, la nouvelle est tombée !
Depuis deux ans comme de bons petits soldats, nous vivions le célibat géographique. La famille en France et le père, la semaine à Londres et le weekend avec nous.
Deux ans pendant lesquelles nous nous téléphonions trois fois par jour pour ne pas perdre le fil de la vie de l’autre.
Deux ans pendant lesquels, le weekend était une course contre la montre pour faire plein de trucs ensemble.
Deux ans de courage et de fatigue pour ma moitié qui s’est levé à 5 heures tous les lundis pour ne pas partir le dimanche soir mais qui enchaînait directement avec une journée de travail plus une heure de décalage horaire.
Deux ans d’attente pour les plus jeunes de nos enfants qui rêvent de London life.

Bref, c’est fini et c’est génial. A la rentrée nous serons londoniens et surtout ensemble.
Il y a de fortes chances pour que les billets soient moins nombreux  au moins provisoirement et qu’ils vous paraissent avoir un accent moins familier.
Ma douce voix ne sera plus au rendez-vous à la rentrée le jeudi matin sur Radio Notre Dame.
Je ne viendrai plus à la FASM.


Mais j’ai le sourire aux lèvres,  car c’est bien peu tout cela mis en regard avec une vie de famille sous le soleil londonien (Si, il fait beau tous les jours à Londres mais pas tout le temps)
Et qui sait ce que je vais encore inventer pour utiliser au mieux mes journées J

Si vous venez à Londres, il y aura toujours de la place pour vous et nous reviendrons régulièrement dans notre base arrière pour voir nos grands, nos parents et nos amis.

6 commentaires:

  1. Londres est une très belle ville, je te (vous !) souhaite d'y vivre des choses magnifiques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anna pour ta lecture et tes commentaires :)

      Supprimer
  2. Ah la la ça fait tout bizarre... We'll miss you !! Je suis sûre que tu trouveras le temps de nous faire des billets teintés d'accent anglais

    RépondreSupprimer
  3. Pourriez-vous me dire d'où vient l'illustration du "Christ en branches" de votre blog, merci?
    Odile

    RépondreSupprimer
  4. Pour avoir vécu ce type de séparation pendant 1 an, je sais combien il est nécessaire pour le couple et les enfants qu'elle s'arrête mais aussi combien il peut être compliqué de retrouver ses marques. Bonne chance pour ce nouveau départ et qu'à défaut du soleil, la lumière de notre Seigneur vous accompagne

    RépondreSupprimer
  5. Tellement contente pour toi ! Nous boirons toujours un verre à ta santé et à celle de ta famille pendant les Fasm :)

    RépondreSupprimer