mardi 27 août 2013

La rentrée sera …




Syrie, retraites, chômage, Pib, la rentrée a tout pour être morose.

Je pourrai continuer ce billet en accumulant tout ce qui ne va pas à mon gout et je pense que j’arriverai sans peine à remplir la page.
Seulement voilà, si je suis une râleuse impénitente j’ai aussi mon côté « tête à claque » car sans être une optimiste indécrottable, je préfère regarder ce qui va bien, ce qui est promesse de mieux et espérance.

La rentrée sera ce que l’on en fera.

Une occasion d’accompagner nos enfants sur leur chemin de vie avec force confiance et encouragements.
Une occasion de retrouver nos relations habituelles et de les regarder avec un nouveau regard plus fraternel.

Une occasion d’organiser notre planning de l’année pour créer ou réaménager des espaces à nos conjoints, nos parents, nos enfants, nos amis, les autres et nous-même et Lui. 
(Selon l’ordre qui semble le meilleur à chacun de nous). 
Le tout sur les heures limitées de notre agenda.



C‘est le challenge car le temps nous manque tant et nous utilisons souvent à contre temps.



Combien d’heures perdues devant nos écrans tv ou autres à nous gaver de mauvaises nouvelles, de remarques pessimistes qui nous tirent vers la dépression ?
Certes, il est nécessaire d’être informé mais ne sommes-nous pas déformés à force de baigner dans la mer des sarcasmes que nous contribuons aussi parfois à agiter?

La rentrée sera ce que l’on en fera.

Elle sera noire de notre cynisme égocentré, chemin de désespoir ou lumineuse de notre délicatesse centrée sur les autres, chemin de joie.

Je vous souhaite une chouette rentrée avec un agenda Quibus* bien sur 

*Vers qui?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire