vendredi 22 juin 2012

L’abbé Pierre, tu connais ?



J’ai fait un petit sondage auprès de mes enfants et de leurs copains.

Bon, mes enfants, ils baignent dedans depuis leur naissance, mais qu’ont-ils retenu ?

La première chose dont ils me parlent c’est d’Emmaüs. Les plus grands se souviennent du temps où nous allions y acheter nos meubles. Le petit local au bord de la nationale 10 avec des gars sympas et pas très bavards qui nous aidaient à trouver la table de cuisine avec les 7 chaises nécessaires, les tables démodées qui servent encore de bureau à mes écoliers devenus étudiants. Toutes ces tables que nous ne pouvions pas acheter neuves, symboles d’une chaine de partage.
Ils ont grandi mais nous passons tous les jours devant la bicoque et pas une fois nous  n’oublions d’y lancer un regard d’amitié et de reconnaissance.

La deuxième chose qui leur vient, c’est la lutte de l’abbé Pierre pour les SDF. C’est grâce à sa colère que nous avons osé nous aussi ouvrir quelques fois notre porte  pour un repas, un lit, et beaucoup d’amitié.
« L’abbé Pierre, c’est celui qui montre que le message du Christ peut être plus qu’une parole ».


Et leurs amis ? 
Tous connaissent le petit bonhomme « habillé bizarre » qui crie sa révolte contre les riches qui accaparent tout. Je pensais qu’ils avaient vu le film « hiver 54 » mais non, c’est par Sniper qu’ils l’ont connu.  Ce groupe de rap conclut une de ses chansons, Jugement dernier, par un extrait d’un discours de l’abbé Pierre.

" Ceux qui ont pris tout le plat dans leur assiette, laissant les assiettes des autres vides  et qui ayant tout, disent avec une bonne figure, une bonne conscience, nous, nous qui avons tout. On est pour la paix. Je sais que je dois leur crier à ceux-là : Les premiers violents, les provocateurs de toutes violences c’est vous ! Et quand le soir dans vos belles maisons, vous allez embrasser vos petits-enfants avec votre bonne conscience, au regard de Dieu vous avez probablement plus de sang sur vos mains d’inconscient que n’en aura jamais le désespéré qui a pris des armes pour essayer de sortir de son désespoir"

Je suis allé derechef sur les forums de jeunes, et à ma grande surprise, j’y ai retrouvé l’abbé bien présent au milieu d’eux pour leur laisser un dernier message.





Alors oui, l’abbé Pierre ils le connaissent et ils entendent eux aussi son message.

Au-delà de ses discours, ses actions continuent et son héritage est bien réel et concret. La fondation Abbé Pierre agit pour le logement des plus défavorisés.





Demain, au-delà du discours accusateur qu’ils apprécient, les jeunes  entendront peut être son appel à l’action et retrousseront leurs manches pour le service des plus pauvres.



Un lien à partager, à mettre dans vos favoris et à consulter dès le 3 juillet avec vos jeunes (et les autres aussi)






2 commentaires:

  1. j'avais posé la même question. http://davidlerouge.fr/index.php?post/2012/02/01/hiems-LIV il avait fallu creuser pas mal avant de voir débarquer une réponse un peu plus cohérente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu plus de chance apparemment mais "Sniper" m'a bien aidé :) Les voies du Seigneur....

      Supprimer