samedi 12 mai 2012

Histoire d’une âme


Histoire d’une âme

Je dois accompagner les collégiens à Lisieux dans quelques jours. Pour ne pas passer pour une ignare totale, j’ai acheté « Histoire d’une âme » de Sainte Thérèse pour me documenter un peu. (Conscience professionnelle de bénévole catho).
Je pensais lire une biographie dégoulinante de bondieuseries ou pire le récit de mortifications martyrisantes.
Et pan,  touchée à l’âme.
Je ne vais pas étaler ma science toute récente, mais juste vous citer quelques phrases et vous encourager à lire son  témoignage.


Quelle douce joie de penser que le Bon Dieu est Juste, c’est-à-dire qu’Il tient compte de nos faiblesses, qu’Il connaît parfaitement la fragilité de notre nature. De quoi donc aurais-je peur ?
Je m’appliquais surtout à pratiquer les petites vertus, n’ayant pas la facilité d’en pratiquer de grandes.
Je ne crains qu’une chose c’est de garder ma volonté, prenez-la, car  je choisis tout ce que vous voulez.
Je ne compte pas sur mes mérites n’en ayant aucun, mais j’espère en Celui qui est la Vertu, la Sainteté Même, c’est Lui seul qui se contentant de mes faibles efforts m’élèvera jusqu’à lui.



Et pour finir un extrait d’un de ses poèmes qui fait du bien à l’âme.

Il est des âmes sur la terre
Qui cherchent en vain le bonheur
Mais pour moi, c’est tout le contraire
La joie se trouve dans mon cœur
Cette joie n’est pas éphémère
Je la possède sans retour
Comme une rose printanière
Elle me sourit chaque jour.


PS: Oui je suis assez honteuse de ne pas m’être penché plus tôt sur les écrits de cette toute petite grande sainte, mais je compte bien me rattraper. 
Et tenter de suivre son exemple de charité, d'humilité et d'amour, mais c'est pas gagné :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire