mercredi 29 février 2012

40 jours de désert et une petite prière en dessert



Pour carême cette année, j’ai des envies de désert. 
Oh, pas 40 jours, mais quelques heures par jour.
Trouver un lieu calme, paisible, pour me ressourcer, pour ouvrir mon cœur sans être polluée par mes sens. 
Pas de bruit, rien pour attirer mon regard.
Bref, le désert.






Un lieu comme celui là,













Ou encore celui là,












Finalement, je pense avoir trouvé mon désert de cette année.
Il est moins grandiose et moins immense. Moins majestueux aussi.








Je ne vais pas m’y rendre vraiment. 
Je vais juste me souvenir d’y avoir été et d’avoir comme tant d’autres profité de ce lieu pour écouter Dieu. 



Un vieil ermitage désaffecté, ou rien n'attire le regard si ce n'est ce rayon de lumière qui descend du ciel par un trou dans la muraille. 


Je vous y invite si vous ne faites pas de bruit.






En en dessert :

Les yeux fixés sur cette lumière qui descend du ciel dans le silence, je sais que tu me parles.
Tu sais trouver la brèche par laquelle tu peut atteindre mon coeur plein de poussière et de gravats.
Regarde, je suis là, je suis prête à t’écouter.

Viens dépoussiérer mon cœur et retirer ces cailloux qui l'alourdissent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire