jeudi 22 décembre 2011

En m’approchant de la crèche



En m’approchant de la crèche, j’ai  envie de déposer au pied de l’enfant, les jolis cadeaux  que j’ai reçu cette année, ces visages que je garde au chaud dans mon cœur, ces évènements qui m’ont fait bouger.


Les chrétiens d’orient qui m’ont  fait ressentir la honte de ne pas avoir le courage d’affirmer ouvertement ma foi par peur des quolibets quand d’autres riquent leur vie.






Ce pape béatifié qui me répète sans cesse lui aussi de ne pas avoir peur de suivre le Christ



Cette jeune mère qui se meurt pour un blasphème pendant que nous ergotons sur le caractère blasphématoire d’un picnic gerbatique

.

Cette église qui m’appelle à vivre mon baptême




Ces dominicains, qui m’aident à progresser dans ma connaissance théologique
(et il y a du boulot)




Ces petits chercheurs de Dieu  que j’accompagne modestement  mais surtout dans la joie tous les dimanches avant et pendant la messe .


 Mais aussi les plus grands qui prennent en main leur vie d’hommes et de femmes mais aussi de chrétiens  engagés dans le monde.





Je vous dépose tous devant la crèche, vous qui faites grandir ma foi en l’homme et surtout en Dieu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire