samedi 26 novembre 2011

En Avent !!!


Acheter le sapin, les cadeaux, les victuailles pour le repas familial, les chocolats.
Décorer le sapin et même parfois la maison, faire la crèche.
Et Jésus dans tout ça ? Quel message donnons-nous à nos enfants ?
Noël ne peut être réduit à une simple fête, en famille, ou entre amis ; une fête où lumières, cadeaux et victuailles font marcher notre société de consommation. Le vrai Noël est et doit rester l'événement sans précédent qui a ouvert toute grande la porte du salut pour l'humanité perdue. Il faut donc que chacun sache que, ce jour-là, le Christ est vraiment venu dans le monde pour sauver les pécheurs que nous sommes.
Noël c'est accueillir Dieu qui se fait homme, dans ce qu'il y a de petit et fragile : un enfant ! Et dans notre vie de parents, qu'avons-nous reçu comme cadeaux les plus chers si ce ne sont nos enfants ? Dans cette perspective, il nous est facile de percevoir le don précieux que Dieu nous fait, au travers de son Fils Jésus. Et ce don va bien au-delà d'un partage de notre vie terrestre : Jésus nous donne sa vie pour nous sauver du péché.

Comme les mages, cherchons Dieu tous les jours.
Serons-nous de ceux qui l’ont reconnu et sont devenus enfants de Dieu ?

Évangile : Jn 1, 1-18

 Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu,
et le Verbe était auprès de Dieu,
et le Verbe était Dieu.  Il était au commencement auprès de Dieu.
Par lui, tout s’est fait,
et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui.   En lui était la vie,
et la vie était la lumière des hommes ;  la lumière brille dans les ténèbres,
et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée.   Il y eut un homme envoyé par Dieu.
Son nom était Jean.   Il était venu comme témoin,
pour rendre témoignage à la Lumière,
afin que tous croient par lui.   Cet homme n’était pas la Lumière,
mais il était là pour lui rendre témoignage.   Le Verbe était la vraie Lumière,
qui éclaire tout homme
en venant dans le monde.   Il était dans le monde,
lui par qui le monde s’était fait,
mais le monde ne l’a pas reconnu.   Il est venu chez les siens,
et les siens ne l’ont pas reçu.   Mais tous ceux qui l’ont reçu,
ceux qui croient en son nom,
il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. 


A voir en famille,  la vidéo réalisée par nos frères réformés : http://www.youtube.com/watch?v=c_XwwuOW5cQ

Comme les anges et les bergers, annonçons la Bonne Nouvelle

Seront nous ceux qui annoncent la Bonne Nouvelle à nos enfants ? Prenons le temps de redonner du sens aux coutumes.
 Expliquons à nos enfants en accrochant la couronne de l’Avent qu’elle symbolise les quatre semaines de l’avent (temps de l’attente de la bonne nouvelle de la naissance de notre Sauveur) mais aussi la nature éternelle de l'amour de dieu. Il ne cesse jamais, n'a jamais de fin.
Expliquons à nos enfants décorant l’arbre de Noel que
-          L’étoile scintillante symbolise celle que les bergers et les mages ont suivi mais c’est aussi le signe de l’accomplissement de la promesse : Dieu nous envoie un sauveur.
-          La boule rouge nous rappelle que le Christ a donné sa vie et a versé son sang pour que chaque homme puisse avoir le don de Dieu qu'est la Vie éternelle.
C'est le symbole du don de Dieu
-          La couleur verte du sapin  représente l'espoir éternel de l'humanité. Le vert plein de jeunesse et d'espoir.
-          La bougie représente la reconnaissance des hommes pour l'étoile…
Racontons Noel à nos enfants en faisant la crèche.
Expliquons à nos enfants en préparant les cadeaux que
-          Les nœuds mis sur les cadeaux nous rappellent l'esprit de fraternité entre les hommes.
-          Distribuer des cadeaux, c'est donner de la joie autour de soi et trouvons avec eux un cadeau à faire à un voisin seul, une personne âgée du voisinage.

Comme Marie, préparons-nous à accueillir la Vie par la prière :
L’avent  est un temps qui nous permet de nous préparer à l'arrivée du Seigneur dans nos cœurs et dans nos vies. La prière quotidienne favorise cette préparation. Pour nous y aider, plusieurs communautés proposent des retraites. Si le temps nous manque, il existe aussi des parcours sur internet. Vous pouvez par exemple rejoindre dans la prière, les fraternités de Jérusalem. http://retraites-avec-jerusalem.cef.fr/


Nous sommes appelés à l’espérance, la joie et au partage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire